top of page
  • gozlancontact

Après Jacob et Martin Luther King, rêvons aussi du vivre ensemble

Dernière mise à jour : 19 oct. 2021

Rêver de vivre tous ensemble après les attentats à Paris ? Oui mais pour cela nous devons ne pas avoir peur.


La peur est le premier obstacle pour le vivre ensemble

La peur, je l’ai vue samedi à la Grande Synagogue de Paris qui était encore moins remplie que les autres chabbatot. Au lieu de venir dans ce lieu pour montrer au terrorisme que la communauté reste debout devant les barbares, beaucoup, sûrement par peur, sont restés à la maison. La majorité des administrateurs étaient aux abonnés absents, eux qui devraient montrer l’exemple.


La peur, je l’ai ressentie aussi le lendemain lors de l’office célébré pour les victimes dans cette même Synagogue. Peu de monde y assistait. Où étiez-vous mes cher(e)s ami(e)s ?


La peur, je ne l’ai pas vue lorsque je me suis promené dans Paris le week-end. Les Parisiens ont continué à aller au café, sont revenus sur les lieux des attentats. Lors du match de foot opposant l’Angleterre à la France, la jeunesse parisienne a bravé sa peur en allant regarder cette rencontre dans les terrasses. Eux ont compris quelle était la meilleure réponse à ces crimes abjects.


La peur, nous devons la dépasser. Samuel Grzybowski , Président fondateur de Coexister écrit : « La peur, cette énergie qui nous rend capable du pire. C’est elle qu’il faut dépasser »


Rêver de vivre tous ensemble.


Je sais que beaucoup d’entre vous vont me dire que je suis naïf mais nous sommes obligés de vivre ensemble car comme l’écrivait Martin Luther King : « Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères ou nous mourrons ensemble comme des imbéciles »


Pour vivre ensemble, nous devons éviter certaines erreurs comme celles que j’ai relevées cette semaine dans les différentes communautés religieuses.

Les erreurs à ne pas faire pour vivre ensemble

Chacun sa prière


Une messe à la Cathédrale de Paris, un office à la Grande Synagogue de Paris, un prêche à la Grande Mosquée. Pourquoi ne pas s’associer pour que les croyants de ces trois religions s’unissent dans une grande prière œcuménique pour les victimes. Ces dernières étaient de toute religion.


Révéler de fausses informations


A l’heure de l’information instantanée qui peut être diffusée dans le monde en quelques secondes, il est irresponsable d’écrire comme nous avons pu le lire cette semaine que les juifs avaient été mis au courant de l’imminence d’un attentat. Information qu’un « pseudo-journaliste », rédacteur en chef du JSSnews a donnée.


Faire le compte macabre des morts par religion


En parcourant les réseaux sociaux, j’ai été surpris de lire « Parmi les morts des attentats, il y a x morts juifs ou Y morts musulmans. » Sont-ils morts car juifs, musulmans, chrétiens, athées ? Non, ils sont morts car ils voulaient écouter de la musique ou prendre un pot. Comprenez, cher(e)s ami(e)s que les terroristes ont voulu frapper Paris parce que justement nous voulons écouter de la musique, prendre un pot tous ensemble sans connaitre l’appartenance religieuse de l’autre.


Accuser Dieu de ce massacre


Un rabbin controversé de Cisjordanie qui vit maintenant à Jérusalem-Est aurait déclaré que les attentats de Paris seraient une punition pour ce que l’Europe a fait aux Juifs pendant la Shoah. « Les méchants dans l’Europe gorgée de sang méritent cela pour ce qu’ils ont fait à notre peuple il y a 70 ans », aurait déclaré le Rabbin Lior, selon le Jerusalem Post.


Stéphane Parel écrit sur le site Europe-Israël.org que « le leader du Hamas déclarait en 2009 vouloir conquérir Rome par le jihad »


Les déclarations du leader du Hamas et de ce rabbin montrent bien comment certains se servent de la religion au profit d’une idéologie politique qui empêche de vivre en bonne intelligence.

Manitou, rabbin connu par son sens de l’humour a écrit : « Il faut être sérieux : ce n’est pas parce que nous sommes croyants qu’on peut croire à n’importe quoi »




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

UKRAINE : des négociations cruciales

La tension monte autour de la situation entre l'Ukraine et la Russie car Moscou craint de voir adhérer l’Ukraine à l’Otan. Dès le 10 janvier des négociations vont commencer entre la Russie et les USA.

Comments


bottom of page