top of page
  • gozlancontact

Une nouvelle ambassadrice critiquée à priori

Dernière mise à jour : 19 oct. 2021



Après avoir laissé le poste vacant pendant plus de deux ans, le Gouvernement israélien a nommé Madame Yaël German Ambassadrice en France. Dès le lendemain de sa nomination, nous avons pu entendre ou lire de nombreuses critiques sur la nouvelle ambassadrice. Ces critiques venaient d’une partie de la communauté juive de France et de certains de ses « dignitaires ». Pour ces derniers, Madame German « ne parlait pas assez bien français et n’avait pas d’expérience ». Il est étonnant de n’avoir pas lu autant de critiques lors des nominations des deux précédents ambassadeurs d’Israël en France qui à leurs débuts ne maniaient que très peu la langue de Molière. Il est vrai que ces deux ambassadeurs n’étaient pas des anciens de Meretz (gauche israélienne).

Ceux qui ont critiqué cette nomination doivent comprendre que l’Ambassadrice d’Israël à Paris est l’ambassadrice des citoyens israéliens : citoyens juifs, chrétiens, musulmans, druzes… et non ambassadrice de la communauté juive de France.

Ceux qui ont critiqué cette nomination doivent savoir que le chef de la diplomatie israélienne est en droit de nommer 11 ambassadeurs et consuls.

Ceux qui ont critiqué cette nomination doivent entendre que Madame German a eu non seulement une riche carrière politique mais a aussi occupé des postes importants : députée, maire d’Herzliya et ministre de la Santé.

J’imagine le tollé si une partie de la communauté musulmane de France avait critiqué le choix d’un ambassadeur d’un pays arabe car il ne leur plaisait pas. Il est bon de rappeler que l’État d’Israël est un état indépendant et que seules les autorités de ce pays ont un droit de regard sur la nomination de ses ambassadeurs.

Je ne m’inquiète pas car dès que Madame German va prendre son poste, tous ceux qui l’ont critiqués vont venir ramper à son bureau pour une photo et vont se battre pour manger des petits gâteaux lors des prochaines festivités organisées par l’Ambassade.







Posts récents

Voir tout

UKRAINE : des négociations cruciales

La tension monte autour de la situation entre l'Ukraine et la Russie car Moscou craint de voir adhérer l’Ukraine à l’Otan. Dès le 10 janvier des négociations vont commencer entre la Russie et les USA.

Comments


bottom of page