top of page
  • gozlancontact

Israël-Qatar : un dialogue en continu

Le Qatar est devenu un acteur-clé de la crise afghane, que ce soit dans les négociations entre Washington et les Talibans ou pour son aide potentielle dans les évacuations d’Afghanistan. Ce pays joue des paradoxes : il accueille des mouvances islamistes et héberge dans le même temps la plus grande base militaire américaine hors de États-Unis.


Ce paradoxe dure depuis de nombreuses années. Le Cheikh Hamad expliquait la politique de son pays dans une interview du 24 octobre 2010 au Financial Times : « Notre politique, c’est d’être ami avec tout le monde. Nous recherchons la paix. Cela ne veut pas dire que si deux camps souhaitent s’affronter, nous devons prendre parti en faveur de l’un des camps, non nous aimons être en liaison avec les deux parties. »


A l’occasion du premier anniversaire des accords d’Abraham, nous avons décidé de nous intéresser aux relations entre le Qatar et Israël car nous spéculons que l’Émirat sera un des prochains pays à rejoindre ces accords.


Les relations entre le Qatar et Israël existent depuis près de 30 ans avec des hauts et des bas. Nous vous proposons un historique de ces liens.


1993 : Rencontre entre Shimon Peres et l’Ambassadeur du Qatar aux Nations Unies en marge de la signature des accords d’Oslo.


1993 : Hamad Bin Jasmen (Ministre des Affaires étrangères qatari de l’époque) œuvre discrètement au rapprochement de Doha avec Israël via les dirigeants d’ENRON (société américaine proche du lobby pro-israélien). Cette société avait comme projet un pipeline qui devait relier Doha à Haïfa où un terminal de dégazification devait être construit afin d’exporter les matières premières vers l’Europe. À la suite de la faillite d’Enron le projet a pris fin.


1995 : le Prince héritier du Qatar, Cheikh Jassem Ben Hamad al-Thani, assiste aux obsèques d’Itzhak Rabin.


1996 : Visite de Shimon Pérès (Ministre des Affaires étrangères israélien de l’époque) au Qatar pour l’inauguration du bureau d’intérêt commercial à Doha. Le protocole à l’aéroport est respecté : drapeaux des deux pays, hymnes nationaux. Le bureau a été ouvert après des négociations menées par Uri Savir et Sammy Ravel.


1996 : Suite à l’élection de Benyamin Netanyahou, les relations entre les deux pays sont plus froides


2000 : Seconde intifada. Les relations se durcissent mais le Qatar ne ferme pas la représentation israélienne comme l’ont fait la Maroc, la Tunisie et Oman.


2002 : Le Qatar dirige le comité « Initiative de paix arabe ». Lors du sommet de Beyrouth, les pays arabes présents à ce sommet proposent à Israël un retrait des territoires contre une normalisation complète des relations avec l’État hébreu.


2006 : Ouverture du « Stade de Doha » situé dans la ville de Sakhnin, en Galilée (Israël). Ce stade est construit avec des fonds publics provenant en grande partie de l’État d’Israël et du Comité national olympique du Qatar, et a été baptisé du nom de la ville qatarie de Doha. La participation du Qatar vise à montrer que les relations entre les deux nations sont pacifiques et ont un intérêt similaire.


Janvier 2008 : le Ministre israélien de la défense Ehud Barak rencontre en marge du Forum Économique Mondial en Suisse l’ancien Premier ministre qatari Sheikh Abdullah bin Khalifa al-Thani.


Février 2008 : La tenniswomen israélienne Shahar Peer participe à l’Open du Qatar.


Avril 2008 : La Ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, est invitée au Forum de Doha. Lors de son séjour, elle rencontre l’Émir, le Premier ministre et le Ministre du pétrole et du gaz qatari. Tzipi Livni avait déjà rencontré la même année l’Émir qatari lors d’une conférence des Nations Unies à New-York.


Fin 2008-2009 : L’offensive israélienne à Gaza (décembre 2008-janvier 2009) entraine le gel des relations.


2013 : Selon la chaine israélienne Arutz sheva, le Qatar aurait aidé à une opération israélienne visant à faire venir un groupe de Juifs yéménites en Israël. Selon cette source, 60 Juifs fuyant le Yémen ont été autorisés par Doha à prendre un vol à destination d’Israël.


2014 : Des nageurs israéliens ont participé aux Championnats du monde de natation 2014 à Doha.


Juin 2015 : Le Gouvernement qatari facilite des discussions entre Israël et le Hamas à Doha pour négocier d’un éventuel cessez-le-feu de cinq ans entre les deux parties.


2016 : Le duo israélien de beach-volley, Sean Faiga et Ariel Hilman, participe à l’Open du Qatar à Doha.


Octobre 2018 : Des gymnastes israéliens participent aux Championnats du monde de gymnastique artistique à Doha.


Novembre 2018 : La cavalière israélienne Danielle Goldstein participe au Global Champions Tour 2 à Doha.


Septembre 2019 : Le Qatar organise les mondiaux d’athlétisme. Des sportifs israéliens y participent et des drapeaux israéliens flottent le long du parcours.


Février 2020 : Le Docteur Israélien Vered Windman participe au congrès de l’ISPAN (Société internationale pour la prévention des mauvais traitements et de la négligence envers les enfants) à Doha


Septembre 2020 : Dans son édition du 2 septembre 2020, le média Times of Israël dévoile que le Qatar et la compagnie de gaz israélienne vont discuter d’un gazoduc vers Gaza. L’article relate aussi que l’envoyé qatari Al-Emadi est arrivé en Israël, alors que les tensions entre Israël et le Hamas augmentaient, avec pour mission de servir de médiateur entre les deux parties.


2020 : La presse israélienne dévoile que le chef du Mossad Yossi Cohen et l’officier supérieur de l’armée israélienne en charge de Gaza, Herzi Halevi, se sont rendus au Qatar pour discuter de la situation sur ordre du Premier Ministre Benyamin Netanyahou.


11 mars 2021 : Le journal Le Monde publie un article indiquant que des manœuvres conjointes ont eu lieu entre les armées de l’air américaine, saoudienne, qatari et israélienne. « Deux bombardiers stratégiques américains, des B-52H, étaient en exercice de démonstration de force. C’est l’accompagnement qui a retenu l’attention : des chasseurs F-15 israéliens, puis saoudiens et qataris. Le Pentagone a parlé d’une « patrouille multinationale » – américano-israélo-arabe. »


Juin 2021 : l’Israélien Artem Dolgopyat remporte une médaille d’or lors des séries de la Coupe du monde de gymnastique artistique, organisée à Doha.


Aout 2021 : En vue de la préparation de la coupe du monde de football qui se déroulera au Qatar en 2022, Qatar Airways met en place un centre de réservation où il est possible de noter comme lieu de résidence : Israël.


20 août 2021 : Accord entre le Qatar et l’ONU pour l’entrée des fonds qataris à Gaza. Les parties achemineront des subventions mensuelles de 100 dollars pour 100 000 familles pauvres de Gaza par le biais d’un mécanisme soutenu par l’ONU. Le Ministre de la Défense Benny Gantz a salué l’accord.


21 août 2121 : le Ministre de la Défense israélien Benny Gantz remercie les autorités du Qatar dans un tweet mais l’efface quelques heures après



Les relations entre le Qatar sont d’une grande importance pour la région. Comme nous l’avons vu, jamais le dialogue entre ces deux états n’a cessé.


Comme co-directeur de l’International Council for Diplomacy and Dialogue, (www.icdd.info) j'ai été invité en 2019 au Forum de Doha. De nombreuses personnalités occidentales étaient présentes. Je fus agréablement surpris lorsqu’en lisant le « directory book » de l’hôtel j'ai pu lire qu’il était possible d’appeler directement Israël.








18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

UKRAINE : des négociations cruciales

La tension monte autour de la situation entre l'Ukraine et la Russie car Moscou craint de voir adhérer l’Ukraine à l’Otan. Dès le 10 janvier des négociations vont commencer entre la Russie et les USA.

Comments


bottom of page